Posit13

.

4.jpg2.jpgbac.png1.jpg3.jpg

Le diocèse: un petit rappel

L’érection ou la création d’un nouveau diocèse est une occasion pour se rappeler ce qu’est un diocèse. Du grec « diokesi », renvoyant à « gestion ou administration des affaires de la maison », un diocèse signifiait chez les Romains une circonscription administrative.

Par son Concordat, Napoléon a imposé en France la création d’autant de diocèses que de départements, comme le prévoyait la Constitution civile du clergé.

On peut être tenté d’assimiler parfois un diocèse  à une circonscription administrative de l’Église, dirigé par un évêque représentant le pape,…

En définissant le diocèse comme « la portion du peuple de Dieu confiée à un Evêque, pour qu’il en soit, avec la coopération du presbyterium, le pasteur », le Code de Droit canonique de 1983 a coulé sous forme juridique  la  grande perception du Concile Vatican II : l’Eglise comme communion ; l’Eglise comme Peuple de Dieu (DC. 369 et CD. 10). Le Concile a aussi définit  le diocèse comme une  “Église particulière ”.  Il a mis à jour  les configurations ecclésiologiques d’autrefois avec les appellations " Église de Corinthe" ou  " Église d’Antioche.

Un diocèse n'est pas un territoire administratif. Il est avant tout un peuple des disciples du Christ situé sur un territoire donné. Il est placé sous la responsabilité d’un évêque qui le rassemble au nom du « Christ Pasteur ». L'évêque remplit cette mission en lien avec : un presbyterium formé de prêtres partageant son ministère pastoral ; des religieux et religieuses ; des fidèles  laïcs engagés dans divers secteurs de la vie ecclésiale  et aussi de différents conseils.

A la tête de son diocèse, l’évêque fait partie en même temps d’une conférence épiscopale. Avec l’érection du Diocèse de Dolisie, la Conférence Episcopale du Congo-Brazzaville compte désormais 9 diocèses. 

 Cfr : diocèse Arras

ORDINATIONS DU 25 JUIN 2016 À DOLISIE