Posit13

.

2.jpg4.jpg3.jpgbac.png1.jpg

Mgr Manamika anime une retraite en Guadeloupe

Au moment où il totalise une année d'épiscopat, Mgr. Manamika a pris son bâton de pasteur. Il s'est rendu en Guadeloupe où il a animé une retraite spirituelle du 28 juillet au 3 août. Celle-ci, destinée aux membres du Foyer de Charité de Gourbeyre,

implanté dans ce Département français d'Outre-Mer, a été l'occasion pour l'évêque de Dolisie pour revisiter la pensée et la spiritualité de Marthe Robin, cette grande disciple du Christ pour qui Mgr. Manamika avoue avoir une réelle admiration.

 

Les Amis des Foyers de Charité ont suivi une Retraite Fondamentale

Monseigneur Bienvenu MANAMIKA de la république du Congo fut le prédicateur de la retraite de l’association des amis du Foyer de Charité, du 28 juillet au 3 aout 2014 à Gourbeyre.

Q : Pourquoi un évêque du Congo vient encadrer une retraite en Guadeloupe ?

Je ne suis pas un prêtre membre du Foyer de Charité, mais j’ai beaucoup d’amour pour Marthe Robin. J’ai découvert Marthe en classe de 3ème en 1981 l’année de sa mort. Je suis allé dans un Foyer de Charité et le père Godard nous à présenté la figure de Marthe et j’ai été saisi et depuis je lis beaucoup Marthe Robin. Je suis alors allé à Châteauneuf de Galaure dans le 1er Foyer et dans d’autre ensuite. J’ai toujours aimé cette spiritualité.
En Guadeloupe j’ai eu à faire des enseignements au Raizet et c’est comme cela que l’an passé, les amies du Foyer de Charité sont venus me demander d’intervenir lors de retraite. J’ai saisi la balle au bond en pensant que Marthe me donnait beaucoup en me donnant l’occasion de faire quelque chose pour son œuvre.

Ce que je sens personnellement, c’est que les gens ont un nouveau regard. Ils arrivent avec leur regard dans le Foyer et sont sincères dans leur démarche. Mais ensuite, ils peuvent découvrir que leur sincérité n’est peut-être pas une Vérité. Ils découvrent un regard beaucoup plus vrai sur eux-mêmes, sur Dieu et sur l’autre. Quand le regard change cela signifie que l’intérieur change, et ça c’est Jésus que l’on reçoit dans son cœur alors que l’on croyait déjà l’avoir reçu. En étant de bonne foi on vit dans l’erreur en croyant être en Dieu. Et les retraites au Foyer permettent de découvrir l’erreur qui nous habitait et on découvre la Vérité. Et quand on est dans la vrai Vérité, il y a tout qui change, même son ennemi, on le regarde différemment car le regard devient charitable.

Q : La prière et le silence propre à ces retraites aident sans doute beaucoup ce changement de regard ?

Oui la prière des autres est extrêmement importante. C’est mettre la lumière sur vous de façon permanente tout en voyant les anicroches sur votre chemin. C’est pourquoi avant de partir prêcher, je demande toujours à une équipe de prier pour que l’Esprit Saint agisse sur moi pour que je ne fasse pas fausse route, même si je suis évêque. Le silence va avec la prière car l’Esprit Saint souffle dans la brise et s’entend dans le silence. « Le silence c’est un morceau du Ciel sur la terre » c’est la définition que m’a donné un jeune malade mental alors que je tentais en vain de donner à des jeunes une définition du silence. L’Esprit sSaint souffle où il veut et il avait soufflé sur ce jeune ce jour là et pas sur moi.

Q : Que faut-il faire pour qu’un Foyer de Charité ouvre en Guadeloupe ?

Il faut d’abord la prière et remuer Marthe Robin. Mais il faut surtout le désir et la persévérance de l’évêque pour trouver un père qui ait son cœur en Jésus et qui aime Marthe Robin. Un père choisit par l’Esprit Saint pour mener un Foyer de Charité. C’est un plan divin. Mais il y a les amis du Foyer de Charité en Guadeloupe et c’est de bon augure et sans doute bientôt un foyer de charité existera ici. Mais c’est dans le secret du Père…

Propos recueillis par Laetitia Penava

 

Les Amis des Foyers de Charité ont suivi une Retraite Fondamentale

 

L’association « les amis des Foyers de Charité » de Guadeloupe ont proposé une retraite fondamentale, du 28 Juillet au 3 août à St Jean Bosco à Gourbeyre sur le thème : « Etre fidèle du Christ dans le monde d’aujourd’hui».

La présidente de l’association Marie-Lisiane Corneille ainsi qu’un membre du Foyer de Charité de Martinique, Valérie Panayotopoulos nous donnent plus de précision sur ce que sont les « amis du Foyer » et la spécificité du Foyer de Charité.

Les « Amis » sont des personnes qui ont fait des retraites dans un Foyer de Charité et ont créé une association en attente d’un Foyer de Charité en Guadeloupe. Cette association organise chaque année des retraites en lien avec le Foyer de Martinique, ce Foyer étant lié au Foyer Centre, situé à Châteauneuf de Galaure, dans la Drôme.
Un Foyer de Charité c’est, selon la parole de Jésus à Marthe Robin,’ la maison du cœur de Jésus ouvert à tous’. Lieu d’évangélisation où sont prêchées des retraites spirituelles de 6 Jours. Car selon Marthe, « il faut 3 jours pour qu’une âme se vide du monde et 2 jours pour qu’elle soit remplie de Dieu ».

Chaque Foyer est composé d’un prêtre, le Père, et de laïcs consacrés qui y font un engagement.
Les retraites sont ouvertes à tous ceux qui ont besoin d’une pause dans l’agitation de leur vie, de rencontrer Dieu et Jésus, qui cherchent un sens à leur vie où sont dans l’épreuve. Ceux aussi qui ont besoin de faire les bons choix avec l’aide de Dieu, ceux qui sont fatigués etc.

Ces six jours se vivent dans le silence et chaque journée est ponctuée par des temps de prières, messes, adoration, 3 conférences et repas en commun. Durant les conférences, un ou plusieurs membres du Foyer (serviteurs) prient à l’oratoire pour le prédicateur et pour chaque retraitant. Cette retraite aboutit à un renouvellement des promesses du baptême par les mains et le cœur de Marie. Il est suivi par un repas partage où chacun peut témoigner des grâces reçues.

Les retraitants repartent dans leur milieu de vie habités en profondeur par le Christ et portés par un élan nouveau. L a communauté du Foyer continuera à les accompagner de leur prière. 

 

 

ORDINATIONS DU 25 JUIN 2016 À DOLISIE